Processus de fabrication - De la nature à vous

Jusqu'à ce qu'il arrive à vous, le liège va subir plusieurs étapes.

Son cycle commence par l'extraction de l'écorce des chênes-lièges, qui s'appelle le décapage. Il est effectué pendant la phase la plus active de la croissance du liège, c'est-à-dire normalement du mois de Mai à août.

Il faut 25 ans avant qu'un chêne-liège commence à produire du liège et soit rentable. 

Le premier bouchon à être retiré, le soi-disant «liège vierge», aussi appelé "desbóia", sera assez irrégulier. Après son premier décapage, il va falloir attendre 9 ans pour qu'un nouveau cycle soit terminé. Le deuxième décapage, appelé «secundeira», donne une structure qui sera déjà plus régulière.

Après avoir été récoltées et coupées sous forme de planches, elles sont transportées et placées en tas où elles reposent pendant six mois. Ces piles de sont construites afin d'éviter la contamination microbienne et de maximiser la circulation de l'air entre les planches.

L'étape suivante est la cuisson, où les planches sont bouillies dans de l'eau chauffée, afin d'éliminer tout solide logé afin d'être stériles. Elles sont empilées au repos pendant quelques jours jusqu'à ce qu'elles puissent être utilisées.

Après ce processus, les tableaux sont séparés par catégories, en tenant compte de leur objectif de transformation. Le liège qui n'est pas utilisé pour la production de bouchons de liège est utilisé pour la fabrication de produits pour la mode, le transport, la construction civile, entre autres, la gamme de produits est large.

 

* Informations tirées de l'Association portugaise du liège ( https://www.apcor.pt/cortica/processo-de-transformacao/ ).

Leave a comment

All comments are moderated before being published